Ingénierie et Conseil en Cognitique

Ingénierie et Conseil en Cognitique

Comment réussir son entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien pour une embauche comme pour un stage, on entend souvent dire qu’il faut “savoir se vendre”. Mais qu’attendent vraiment les recruteurs ? Doit-on réellement se vendre ou simplement se présenter ?

Cet article regroupe quelques conseils pour faire bonne impression lors d’un entretien. Que celui-ci débouche sur une offre ou n’aboutisse pas, il est important d’en tirer des leçons pour progresser.

1- Se présenter ou se vendre ?

Si un candidat se rend à un entretien dans l’objectif de se vendre, il s’impose une pression supplémentaire et un stress inutile. Il vaut mieux y aller préparé et en ayant prit le temps de se connaître. Un recruteur est là pour apprendre à vous connaître et pour évaluer votre motivation… mais aussi votre compatibilité avec la politique de l’entreprise.

Il est donc inutile d’adopter une démarche trop commerciale envers soi-même. L’idéal est de rester naturel. Et de se connaître. Ainsi, votre discours restera crédible. Le fait de ne pas adopter une attitude de vendeur vous permettra aussi d’être plus à l’écoute et d’éviter de répondre à côté de certaines questions qui pourront vous être posées. En effet, si vous souhaitez uniquement vous vendre, votre écoute sera moindre et votre concentration altérée car vous serez concentré sur votre discours. Un entretien est un échange, c’est pourquoi votre écoute est tout aussi primordiale que votre discours.

Si vous venez pour parler de “votre projet professionnel”, vous pouvez alors vous retrouver dans les mêmes travers que si vous vouliez vous vendre. Apprenez à doser votre discours. N’hésitez pas à marquer quelques temps de pause afin de laisser le temps à votre interlocuteur d’assimiler votre discours mais aussi de vous poser des questions sur des points qui l’ont intrigué.

2- Pourquoi rate-t-on un entretien ?

Les raisons pour lesquelles on rate un entretien peuvent être multiples. Mais celles qui ressortent le plus souvent chez les recruteurs sont le manque d’écoute mais aussi le manque d’authenticité.

Si vous jouez un rôle, que vous cherchez à plaire, à répondre correctement ou à faire passer votre message en priorité, alors vous passerez à côté de votre entretien et en toute vraisemblance d’une opportunité.

3 – Les clés du succès d’un entretien

La clé pour réussir un entretien est en réalité très simple : écouter et répondre aux questions qui sont posées de façon sincère, précise, tout en restant soi-même.

Ainsi, nous vous conseillons de :

  • Vous préparer à vous présenter plutôt que de vous vendre
  • Reformuler les questions qui vous sont posées pour montrer que vous êtes dans l’écoute mais aussi éviter de répondre à côté
  • Structurer votre entretien : pourquoi vous avez fait tel ou tel choix à commencer par vos études, ce que vous avez acquis en termes de compétences à chaque étape, pourquoi vous avez changé (de poste, de société, de direction), et enfin, vers quoi voulez-vous aller aujourd’hui
  • Donner VOTRE réponse à une question. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponse – sauf pour les entretiens techniques mais il peut exister plusieurs méthodes pour résoudre un même problème. A vous d’expliquer votre raisonnement
  • Vous projeter dans l’entreprise. Pour cela n’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur. Prenez la peine de vous renseigner un peu avant sur l’entreprise pour orienter vos questions et creuser plus en profondeur sur sa structure etc.

Attention cependant, évitez de poser les questions sur le salaire trop tôt dans l’entretien, sauf si on vous le demande directement.

  • Soyez-vous même. Si l’entretien dure plus de 30 minutes, vous aurez du mal à garder votre masque. Mieux vaut être honnête depuis le début.

 

Plusieurs entretiens peuvent être passés pour un même poste. Ne changez pas de discours entre chaque entretien et évitez de vous contredire. Si vous gardez le même discours, votre interlocuteur pourra apprendre à vous connaître de plus en plus.

Apprenez de chacun de vos entretiens pour vous améliorer. Qu’avez-vous bien réussi ? Que pouvez-vous améliorer ? Quelles questions sont revenues plusieurs fois ? Ceci vous permettra de vous améliorer au fur et à mesure des entretiens et vous apprendra à structurer votre discours sans vous enfermer dans une attitude de vendeur.

En conclusion, restez vous-même, souriez et écouter le recruteur, votre présentation n’en sera que plus convaincante.

Sources

L'auteur

Manon Faraldi
Manon FARALDI

Contact

Besoin d'informations supplémentaires ?